Alain Carré : spectacles

 

théâtreopéra

THEATRE

Alain Carré interprète et signe les mises en scène des monologues et les pièces théâtrales inscrites à son répertoire
* Adieu aux vivants de Fernand Rahier:
confidences et pensées d’un condamné à mort ( 1941-1942 ) Monologue
* Ainsi parlait Zarathoustra :
le chef d’œuvre de la philosophie adapté pour la première fois au théâtre. Monologue. ( Création au théâtre du Crève-Cœur de Genève)
* Descartes et Pascal :
entretien de monsieur Descartes et de monsieur Pascal le Jeune de Jean-Claude Brisville. Deux comédiens
* Dom Juan de Molière :
théâtre, flamenco, cirque, combats d’épée… quinze artistes éclatent la pièce en dix endroits d’un parc, d’un château… du spectacle-promenade en costumes d’époque et en lumière.
* En absence de Joseph Vebret :
Qui est donc cette femme mystérieuse qui s’incruste chez ce célèbre écrivain, un soir de réveillon ? Deux comédiens s’affrontent : le duel est inévitable. Le choix des armes ? les mots… plus tranchants que le fil de la lame la plus affûtée. Avec Céline Alexandre dans le rôle de la visiteuse. ( Création au théâtre du Crève-Cœur de Genève)
* Gargouille et le Prince :
spectacle médiéval où s’entremêlent le verbe et le cirque, le courtois et le populaire, le grivois et le sérieux, le rire et les pleurs…
Avec Thierry Nadalini, jongleur, dans le rôle de Gargouille : un « animal » de foire, mi-monstre, mi-homme que le Prince emmène toujours partout avec lui. Deux personnages.
* Journal d’un génie de Salvador Dali :
Adaptation théâtrale des écrits du peintre Salvador Dali dont on ignore souvent les talents d’écrivain. Une heure de franches retroussées à savourer les rodomontades et les traits d’humeur du premier espagnol convaincu d’avoir touché le soleil. Monologue. Pour voir un extrait vidéo : cliquer ici
* La maladie de la mort de Marguerite Duras :
« La jeune femme des nuits payées devrait être couchée sur des draps blancs au milieu de la scène. Elle pourrait être nue. Autour d’elle, un homme marcherait en racontant l’histoire. » (M. Duras) Avec Sandra Heyn, danse
( Création au théâtre du Crève-Cœur à Genève )
* La Nuit de Valognes d’ Eric-Emmanuel Schmitt :
l’auteur revisite le fameux mythe en lui donnant une version différente. Cinq femmes que Don Juan a séduites puis abandonnées lui font son procès. Dix comédiens. ( Création au théâtre du Crève-Cœur à Genève )
* Le Cid de Pierre Corneille :
du brillant et de l’esprit, de réplique en réplique. De la tension dans les sentiments, de la verve, de la musique grâce à un alexandrin si bien sculpté que chaque vers est un joyau. Onze comédiens. ( Création au théâtre du Crève-Cœur de Genève )
* Le Monde est un théâtre :
monologue d’après la correspondance et les mémoires d’Hector Berlioz révélant l’errance d’un génie toujours en proie à sa terrible interrogation :
« Laquelle des deux puissances peut élever l’homme aux plus sublimes hauteurs, l’amour ou la musique?… Monologue
* Le Petit Prince :
Alain Carré incarne Antoine de Saint-Exupéry et dialogue avec les dessins projetés de l’auteur : le Petit Prince, la rose, l’allumeur de réverbère, le renard… Pour tout décor, un avion qui pourrait avoir été celui de l’auteur. Monologue ( Création à la Fondation Arditi à Genève )
* Le Testament de François Villon :
En bouleversant et recréant le monde concret, Villon en dévoile la
vraie nature, la cruauté et l’étrangeté, et lui-même se dissout dans le
tumulte du monde qu’il a créé. Monologue.
* Les caprices de Marianne de A. de Musset :
Par le double jeu de l’écriture théâtrale et poétique, Musset compose une partition qui chante, sous des tonalités variées, le cantique universel de l’amour entre les hommes et les femmes ou, plus précisément, entre la Femme et l’Homme. Avec la participation de François-René Duchâble dans les 24 préludes de Fr. Chopin.
(Création au théâtre du Crève-Cœur de Genève)
* Les Combustibles d’ Amélie Nothomb :
La ville est assiégée. Dans l’appartement du Professeur, où se sont réfugiés son assistant et Marina, l’étudiante, un seul combustible permet de lutter contre le froid : les livres… En cas de guerre, faut-il brûler les bibliothèques ?
Humour, ironie et désespoir s’entretissent subtilement dans cette parabole aux résonances singulièrement actuelles. » Trois comédiens ( Création au théâtre du Crève-Cœur à Genève )
* Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire :
Un parfum de soufre. Il n’est pas excessif de prétendre que l’histoire des « Fleurs du mal » se confond avec l’histoire de la vie de Baudelaire, leur genèse avec sa biographie spirituelle. Monologue
* Les Physiciens de Fr.Dürrenmatt:
Qui sont-ils ?  Ceux qui se font appeler Newton, Einstein et
Möbius: des criminels, des physiciens, des fous, des simulateurs, des
espions ….?
* Pierre ou la consolation de Marie Laberge :
Héloïse au XIIème siècle, déchirée entre son désir et Dieu, entre le corps et l’esprit se retrouve dans le silence du cloître à brûler pour un homme châtré et disparu à jamais de sa vie. Cette nuit, Pierre Le Vénérable, abbé de Cluny lui ramène la dépouille de son époux… une curieuse intrigue en perspective. Avec Isabelle Caillat dans le rôle d’Héloïse et Evelyne Moser dans le rôle de Guillemette ( chant et instruments anciens )
* Un Caprice  de Musset:
Le Caprice est ce qu’on appelle un proverbe au théâtre, le plus rapide, le plus succint,
le moins chargé de développements parasites, le plus démonstratif sans que cela lui ôte en rien sa grâce.
(Création au théâtre LES SALONS de Genève www.les-salons.ch)
* « Voltaire / Rousseau »
Alain Carré et Aïssa Derrouaz dans la pièce de Jean-François Prévand
2018 marque le 240ème anniversaire de la mort des deux grands philosophes
Télécharger le flyer : cliquer ici
* « Vous avez dit Hopper » de Monika Demange
Rencontre entre un visiteur, un gardien de musée et un personnage sortant du tableau…
haut de page

OPERA

Mise en scène
De sa passion pour la musique, et des rencontres avec Jean-Claude Malgoire, Gabriel Garrido, Jacques Houtmann, Philippe Pierlot, Gabriel Schmura, Vincent de Kort, Jacques Dubois et Jérôme Corréas, naissent de fructueux projets de mise en scène :

  • Bastien et Bastienne de Mozart
  • Béatrice et Bénédict de Berlioz
  • Cantates profanes de J.S.Bach
  • Carmina Burana (version médiévale)
  • Didon et Enée de H.Purcell
  • Don Quichotte de Telemann
  • Dreaming de Sophie Lacaze
  • La Jérusalem délivrée – Monteverdi, Rossi,…
  • La Patience de Socrate de Telemann
  • La Servante Maîtresse de Pergolèse
  • Le Bal Masqué de Verdi
  • Le Balet Comique de la Royne de Beaujoyeux
  • Lélio de Berlioz
  • Les Noces de Figaro de Mozart
  • L’homme de la Mancha de Brel/Cervantès
  • To Axion Esti de Mikis Theodorakis
Alain Carré récitant
  • Pierre et le loup de Prokofiev
  • Histoire de Babar de Poulenc
  • Histoire du soldat de Stravinsky
  • Carnaval des animaux de Saint-Saëns
  • Le Roi David de Honegger
  • Lélio de Berlioz
  • Les mélodrames de Liszt, Schumann, Wagner, Nietzsche, Schubert, Strauss…
haut de page